La Maison Méditerranéenne du Climat

est une initiative portée par le Conseil régional Tanger Tétouan El Hoceima, avec le soutien de la Lettre Royale du 18 juillet 2016 dans le cadre de la MedCOP Climat de Tanger. Elle va agir comme un accélérateur de transformation des territoires tant pour lutter contre les émissions de carbone que pour mettre en œuvre l’adaptation déjà nécessaire, face aux changements climatiques. Il s’agit de favoriser, à l’échelle méditerranéenne, toutes les coopérations et partenariats directs entre acteurs des territoires.


La Maison Méditerranéenne du Climat sera un centre de ressources, un lieu de renforcements de capacités et un outil d’accompagnement et d’incubation de projets.

La Maison Méditerranéenne du Climat sera le siège du secrétariat permanent des MedCOP Climat. Les travaux ont permis l’élaboration d’un « Agenda des solutions climat pour la Méditerranée » largement diffusé, en particulier lors de la COP22 de Marrakech sur une agora qui proposait tous les après-midi d’en débattre. Un side event autour des questions de financement a également été organisé, il a accueilli plus de 400 participants. En savoir plus.

 

La Maison Méditerranéenne du Climat accueillera chaque année les grands réseaux et meilleurs experts pour faire le point sur l’agenda des solutions et promouvoir son projet global. Le format est volontairement  limité en nombre de participants (environ 200 acteurs opérationnels des territoires et de l’économie).

Les participants invités sont ainsi les grands réseaux internationaux d’experts, les réseaux de collectivités territoriales, les réseaux d’acteurs économiques, les grandes associations, les structures académiques… et les porteurs de projets (dont dix seront sélectionnés dès la première édition et mis en valeur pour leur pertinence et leur capacité à se déployer tout autour de la Méditerranée).

 


L’événement est articulé autour de  6 sessions :

 

14 décembre : Comité d’orientation stratégique de la Maison Méditerranéenne du Climat

15 décembre au matin : ouverture officielle des Premières rencontres de la Maison méditerranéenne du climat.

 

Une plénière de haut niveau sur les grandes questions sociales et sociétales liées au climat et à la mise en œuvre des objectifs mondiaux du développement durable : « ne laissez personne au bord de la route ». La question des migrations climatiques sera traitée en priorité (partenariat Conseil national des droits de l’homme du Maroc).

 

15 décembre après-midi : les focus thématiques. Des rencontres avec les acteurs opérationnels autour de quatre thèmes qui ont donné lieu à un travail préalable avec élaboration pour chacun d’une recommandation stratégique avec 3 propositions qui seront mises en débat. Trois acteurs majeurs sont associés à chaque focus :

  • le financement des projets
  • le renforcement de capacités
  • les stratégies et projets territoriaux
  • le MRV "Mesurer, Rapporter, Vérifier"


Des ateliers ouverts sur différents chantiers nécessaires au développement des MedCOP Climat et de la Maison méditerranéenne du climat :

  • La MedCOP Climat 2018
  • Un appel à projets climats pour les territoires : contenu, mode d’accompagnement, partenariats, communication
  • Accompagnement des 10 projets sélectionnés.

 

16 décembre au matin : séance de partage et de clôture plénière sur « Emplois des jeunes et climat, quelles opportunités ? »

 

 

 

16 décembre après-midi : visites, découverte d'actions exemplaires de la région de Tanger Tatouant Al Hoceima

 

 

Les deux premières MedCOP climat

La première avait réuni à Marseille en 2015 des centaines d'acteurs de territoires et de l'économie et plus de 1500 personnes dans l'exposition grand public, l'édition de Tanger en 2016 a eu une audience encore plus large, avec plus de 3000 participants aux différentes conférences ou ateliers et plus de 9000 visiteurs dans l'exposition grand public de la société civile.

L'agenda Méditerranéen des solutions a été largement diffusé.


APPEL A CANDIDATURES pour le SOUTIEN DE 10 PROJETS

La Maison méditerranéenne du climat a pour vocation d’accélérer la transition climatique des territoires et de l’économie. Pour cela, et dès sa première année, elle va sélectionner 10 projets pour les accompagner et accélérer leur déploiement. Ceux-ci sont portés par des entreprises, des autorités locales, des associations, des structures académiques… Quels que soient leurs modèles économiques, ces projets doivent être ambitieux, mobiliser des acteurs d’au moins deux régions méditerranéennes ou être reproductibles ailleurs.

L’Agenda méditerranéen des solutions est une bonne référence.

 

Déposer un projet